Aaron Durogati

Nom : Aaron Durogati
Date de naissance : 1986
Nationalité : Italy
Parapente : OMEGA XALPS, PI, PIBI...
Sellette : LIGHTNESS, IMPRESS...
Vole depuis : 2001

Te rappelles-tu ton premier vol? C’était comment?

Oh Ouais, c’était fantastique. J’ai fait mon premier vol solo à l’âge de 15 ans, c’était juste super! Je me suis tout de suite dit : ma vie, c’est le parapente!
Avant cela, j’avais fait quelques vols avec mon père - la toute première fois à l’âge de six ans. Mais je ne sais pas pourquoi, ça ne m’a jamais fasciné de voler avec lui. 

Quels moments rendent le vol digne d’être vécu? 

Clairement je vole pour vivre une variété de moments différents. Pour moi c’est cette variété qui fait tout l’intérêt du parapente. Coupe du Monde, vols de distance, Marche et Vol, speedriding - tu ne t’ennuies jamais. 

Quels sont tes trois sites de vol préférés?

Sans hésitation : Muthöfe - mon site de vol favori, juste à ma porte. 
Mais bien sûr c’est magnifique partout dans le monde. 

Quelle est ton autre occupation à part le parapente?

Tout le reste. Mais par contre rien qui ait à voir avec l’eau. La natation par exemple, il n’y a rien de pire pour moi. 

Tes succès les plus importants en parapente?

2 fois vainqueur de la Coupe du Monde « overall world cup winner »
2 victoires à la Red Bull Dolomite Man
La Coupe du Monde, la Dolomite Man et la X-Alps sont les compétitions qui m’intéressent le plus. Avec mes victoires dans les deux premières, j’ai réalisé un rêve d’enfant. Malheureusement, ça n’a pas encore marché pour la X-Alps.

Pourquoi voles-tu pour ADVANCE?

En 2017 j’ai volé avec toutes les voiles qui étaient adaptées à la X-Alps. L’OMEGA XALPS 2 était de loin ma favorite. Elle formait une combinaison parfaite pour la X-Alps avec sa sellette. Ensuite j’ai volé avec les autres voiles ADVANCE  - elles étaient toutes vraiment bien! Je suis très heureux de faire partie de l’équipe ADVANCE.

Quelle est ta nourriture favorite?

La viande :)

Quelle est ta devise favorite dans la vie?

"No pain, no gain. »  ou : On n’obtient rien sans peine.
Cela me convient vraiment bien. Je dois toujours beaucoup m’entraîner pour réussir.